Jacky Benez

12, rue de la Mairie

28500 Saulnières

02 37 43 63 89

jackyfloria@aol.com

 

 

MON COUP DE GUEULE

 

 

 

Autorisation d’exploitation d’une carrière à silex de 50ha sur la commune de Saulnières

 

 

Ce coup de gueule bien évidemment ouvre à un droit de réponse, et à vos journalistes de « piocher » en profondeur pour dévoiler ce que je ne m’autorise pas à dire…

 

 

 

Le 27 Septembre 2005 la commission des carrières sous l’égide du Préfet, de la DRIRE, des carriers et d’associations écologiques ont délibérés à l’UNANIMITE pour l’ouverture d’une carrière de 50ha sur la commune de Saulnières.

 

En mon nom propre, et libéré de tout mandat communal (puisque j’ai donné ma démission de Conseiller Municipal de ladite commune), je tiens à informer en mots (maux) simples nos concitoyens de la situation.

 

Historique :

 

En 1999 : Fermeture de la carrière (10 ha) suite à différents problèmes du carrier :

-         Problèmes de sécurité

-         Extraction au dessous de la côte admise

Toujours en 1999 : projet d’extension de la dite carrière

-         Refus de  du Préfet, par arrêté préfectoral 

o       Caractère fissuré de la couche pouvant favoriser des pollutions à grandes échelles

o       Plus d’extraction au dessous d’une côte NGF (125)

-         Avis défavorable de la DDE et du Conseil Général compte tenu du site protégé de la Blaise et son impact paysager

 

Etat actuel :

 

-         Une carrière béante à l’entrée d’une commune

-         Aucune sécurité pour les enfants

-         Décharge sauvage (matériaux d’entreprises et de particuliers)

-         Aucun contrôle : la DRIRE n’intervient même pas

-         Qui est responsable ????

 

Etat programmé :

 

-         Une remise en état par le futur carrier dans les 25 ans (ou serons nous ?)

-         Un contrebas de 25 à 35 m de chaque côté de la départementale à  l’entrée de la commune

-         - Une extraction encore inférieure à l’arrêté préfectoral de 1999 : 5m en dessous de la nappe phréatique, donc 5m sous l’eau)

-          Augmentation du trafic poids lourds de 22 à 25% sur l’axe Chateauneuf – Dreux  (120 à 160 camions/jour)

-         Augmentation du trafic PL dans les communes avec d’importants risques d’accidents pour les enfants, piétons, cyclos, et automobilistes

-         Lors de la visite de Conseil Municipal sur des sites de GSM : GSM a eu le beau culot de mentir au Conseil : extraction par campagne, alors que sur le dossier (qui l’a lu ?) il est indiqué une extraction continue et de plus avec apports complémentaires en eaux pompées dans la Blaise (dont j’ai réussi à faire modifier le débit extravagant de pompage)

 

Le non respect élémentaire du principe de précaution :

 

-         Le caractère fissuré de 1999 ne le serait plus aujourd’hui? Trouvez moi un seul géologue, même non sérieux,  pour me démontrer ce « rebouchage » en 6 années…

-         Dans le secteur des 3 vallées, la Blaise reste la seule rivière « potable » et indispensable à l’industrie pharmaceutique (quand sera t-il demain)

-         Le carrier et son fournisseur n’apportent aucune preuve formelle de risque de non pollution de par les adjuvants de lavage

-         GSM se targue de la mise en place d’un « Comité de Suivi de l’Environnement » réunissant annuellement Conseillers Municipaux, Associations et  Riverains

     (bonne intention, mais à Notre Dame de l’Isle, les riverains attendent

     toujours et encore ces fameuses réunions)

 

Incohérence des pouvoirs publics :

 

-         Le Conseil Général par son journal nous vante la Qualité de Vie

o       Bonjour la qualité de vie à Saulnières

o       Ma propriété se situe à 28m de l’emprise de cette carrière

o       Aujourd’hui, il émet un avis favorable (donc la Vallée de la Blaise n’est plus en site protégé)

-         L’emprise de cette carrière se situe à moins de 500 m de sites historiques et ce malgré l’avis défavorable de Architectes des Bâtiments de France : (qui est hors la loi ?)

-         Le carrier prévoit 8 créations d’emploi (combien pour la commune ? il s’agira essentiellement de mutations internes à ce groupe italien…) au détriment de combien d’autres…

-         Autant je pouvais abonder dans le sens de la profession de foi de notre Conseiller Général qu’aujourd’hui sa politique, et c’est peu dire, n’est même plus politicienne…

-         La CAdD a émis un avis défavorable, mais son Président (et Député) botte en touche

-         « Une Majorité communale favorable au projet » ? Commune de moins de 600 âmes, et les plus de 1100 signataires opposants comptent pour du beurre?

-         Que dire du vote inquiétant  et révoltant d’ « Eure et Loir Nature »

   

Les avantages de cette carrière :

 

-         Réparer les erreurs de l’ancien carrier (le nouveau nous en met pour 25 ans avec des dommages encore plus sérieux)

-         Une manne compensatrice de 15 000€/an pour la commune (comparez ce chiffre à un parc équivalent d’éoliennes…)

 

Avantages pour les habitants et les contribuables :

 

-         Les ponts remis au normes pour le passage des poids lourds (financement par le Conseil Général, donc par le contribuable)

-         Une plus-value des propriétés voisines (confère courrier de GSM), mais dans 25 ans

-         Un important risque de pollution des eaux (quel est déjà le taux de nitrates de Saulnières ?)

-         Des propriétés invendables et totalement décôtées (50 à 25%)

-         Le bénéfice (gratuit) des poussières, du bruit, des risques pour la santé humaine (confère comité des médecins)

-         Les risques hyper majorés d'accident sur route et en milieu rural

-         Tranquillité touristique : quel randonneur, quel cyclo, quel féru équestre visitera ce nouveau haut lieu touristique ou sera motivé par le site de la Pompadour (GSM aura, peut-être,  eu son âme…), mais d’autres pourront au moins regarder les camions (à chacun ses hobbies) …

 

A qui profite cette carrière et pourquoi ?

 

Motus…, c’est financier puis politique.

Une autre carrière de 39ha vient de s’ouvrir à Tremblay les Villages (loin de toutes nuisances, celle-ci). Le Drouais aurait donc le besoin de 2 méga carrières ?

 

P.S. : plus d’infos sur le site Internet : non-a-la-carriere-de-saulnieres-28.info