2 rue de la Ferme

28500  Saulnières

(  02 37 43 60 52

courriel : batonmichel@aol.com

 

o        Connectez vous

o        Faites vous connaître

o        Diffusez le site :

non-a-la-carriere-de-saulnieres-28.info

dossier de communication et news en ligne

 

SAULNIERES: PRESERVATION ET VALORISATION DU CADRE DE VIE

 

SPVCV

Saulnières le 21 octobre 2005

 

Réponse à l’article paru dans la république du Centre le 19/10/05 donnant la parole à M Hirsch représentant de GSM.

 

GSM : il est choquant d’annoncer l’utilisation de deux tonnes par jour de floculants alors que notre dossier présente clairement nos besoins à 3 Kg/heure de fonctionnement,

 

SPVCV  : faux ! votre dossier ne donne aucune information sur ce point.

 

Extrait de la fiche de données techniques de la société SNF concernant ce produit : concentration d’utilisation recommandée 3 g/l, maxi. : 5 g/l

La société GSM sur son dossier nous informe d’un besoin en eau de 50 m3 / heure.

Nous avons fait le calcul sur cette base : 4 g X 50 000 litres/h  = 200 000 g/h X 10h = 2 tonnes par jour.

 

GSM : rappelons que ce produit est biodégradable et donc qu’il ne s’accumulera pas sur le site

 

SPVCV : faux ! le produit n’est pas biodégradable, lisez la fiche de votre propre fournisseur Mr Hirsch ! 

 

Extrait de la fiche de données techniques de la société SNF concernant ce produit :

-          Informations Ecologiques – Biodégradation : Pas facilement biodégradable

Autres données intéressantes de cette fiche :

-          Identification de la préparation : Polymère anionique hydrosoluble

-          Précautions pour la protection de l’environnement : ne pas déverser dans les eaux de surface (mesures applicables lors de la mise en œuvre de produits chimiques).

 

Le produit n’est pas facilement  biodégradable : il s’accumulera en masse importante sur le site.

Il est hydrosoluble : il se mélangera à l’eau.

Et enfin Mr Hirsch, vous le déverseriez dans les eaux de surface : cela confirme notre crainte de pollution de la nappe phréatique. C’est un produit chimique dont les monomères sont cancérigènes.

 

GSM : pour ce qui est des montants financiers, GSM précise…la valeur de 3 millions d’euros évoquée comme étant le bénéfice annuel de GSM sur le site est fantaisiste, elle peut éventuellement s’approcher d’une estimation du chiffre d’affaire généré par la carrière.

 

SPVCV : faux ! Nous n’avons jamais parlé de bénéfice mais de chiffre d’affaire, Monsieur Hirsch lisez  notre dossier sur le site non-a-la-carriere-de-saulnieres-28.info § les chiffres.

 

GSM : qu’il ne fallait pas confondre les termes faillé et fissuré

 

SPVCV : nous ne confondons pas : c’est faillé et fissuré. C’est le caractère fissuré de la craie qui en a entre autre motivé le refus d’autorisation d’exploitation de ce site en 1999. De plus, les cartes géologiques, signalent l’existence des nombreuses failles autour de Saulnières.

 

GSM : nous n’avons confié aucune mission à Eure- et- Loir Nature.

 

SPVCV : extrait de la République du centre du 4 octobre 2005 : « que dire quand on apprend que l’association Eure-et-Loir Nature (qui a voté pour) et qui siège à la commission, serait missionnée donc payée pour superviser la carrière si elle se fait ? ».  Nous n’avons jamais dit que c’était GSM qui missionnerait Eure et Loir Nature…

 

Conclusion : Mr Hirsch ne lit pas son propre dossier, ne lit pas le nôtre, ni les notices des produits cancérigènes utilisés dans ses projets.